• Fin

    - France ! Descends ! Ordonna la maman de la demoiselle. Sa fille arriva au pas de course sur le pas de la porte. Arrivée là, elle découvrit le policier et sa collègue chargé de son cas.

    - Qu'y a t-il ? Demanda t-elle. On lui tendit un paquet. Alors qu'elle l'ouvrait la jeune inspectrice lui donna quelques explications.

    - Ce paquet a été envoyé par ton amie Lucie à la prison. Ensuite le jeune homme que tu as accusé de viol a demandé à ce qu'on te transmette ça.

    France ouvrit le paquet et découvrit un journal, le cadenas n'était pas présent ce qui lui permit de l'ouvrir. Elle reconnut tout de suite l'écriture de Lucie.

    - C'est le journal intime de Lucie ! La jeune fille partie à la dernière page qui était bien écrite. Datée d'aujourd'hui, 26 juin. Elle écarquilla les yeux ce qui intrigua les policiers. Elle lu en silence ce qui ressemblait à des adieux.

    « 26 juin,

    J'aimerais m'excuser Cyrille de n'avoir pas comprise plus tôt la signification de ton cadeau. J'ai enfin compris et j'espère qu'il n'est pas trop tard. Aujourd'hui est le jour de ma mort et je compte bien te rejoindre dans ce monde qui m'attend depuis le début. Je voulais te dire une dernière chose: Je t'aime. »

    France se mit à pleurer et continua à lire les mots, écrits avec un autre stylo et qui ressemblait peut-être à la réponse que Cyrille avait écrite :

    « Je t'aimerai moi aussi toujours Lucie, je vais te rejoindre également très vite je l'espère. Car ma vie sans toi n'a aucun intérêt. Je t'aime mon sourire. »

    - Non ! Lucie ! Où est-elle ?

    - Elle a disparu. Répondit froidement le policier.

    - Non ! C'est ma faute ! Il faut... Il faut la retrouvé!

    - Comment ça ta faute? Demanda sa mère perplexe.

    - J'ai menti ! À partir de cet instant, France commença à pleurer. J'aimais Cyrille mais il sortait avec Lucie ! Alors quand je l'ai vu revenir à l'hôpital avec lui, j'ai déchiré mes vêtements et j'ai dit qu'il m'avait touché ! Mais il ne m'a rien fait ! Il est innocent ! Et maintenant Lucie va se suicider à cause de moi ?

    Après cet aveu, Cyrille fut aussitôt libéré. France quant à elle mise en examen pour avoir mentit. Lucie ne fut jamais retrouvée et Cyrille disparu de la circulation dès sa remise en liberté. Peut-être s'étaient-ils vraiment suicidés en ce 26 juin ou bien, Lucie avait-elle réellement découvert que la clé bleu était la clé de la maison. Si c'était le cas, elle sera sûrement chez lui, attendant avec impatience son retour et tous deux auraient refais leur vie, là dans la si belle maison près de la cascade...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :