• Partie 1

    24 juin,

    Cher journal, aujourd'hui fut une journée des plus pourrie (mise à part l'anniversaire de Sébastien). Cyrille ne m'a toujours pas donné de nouvelles. Je sais très bien qu'il doit être juste trop occupé avec ses amis pour le faire mais ça m'énerve. En plus on m'a volé mes papiers pendant que je me changeais après le sport ! Si je tenais celui ou celle qui a fait ça, je crois que je le tuerai à petit feu pour le faire souffrir ! Je ne sais pas comment faire car si j'en parle à papa et maman ils vont encore m'engueuler... Il me tarde d'être le 26. Déjà parce que c'est l'anniversaire de France mais en plus Cyrille doit me consacrer son après midi entière. Je me demande si j'irais le chercher à son stage ou si je l'attendrais chez moi.


    25 juin,

    Cher journal, j'ai retrouvé mes papiers ! Je ne les avais tout bêtement pas pris au lycée hier, je sais je sais, il faut vraiment que j'arrête de stresser mais Cyrille me manque et quand c'est comme ça je réfléchi trop et ça me fait douter de sa sincérité. Je sais qu'il a été sincère avec moi depuis le début et que, pour une fois, c'est moi qui me fait des idées mais après tout il aurait très bien pu mentir sur toute la ligne depuis le début (heureusement qu'il ne lit pas ça sinon il m'étranglerait je crois bien) c'est lui qui est venu vers moi après tout ! Et puis je ne pense pas qu'un garçon sorte avec une fille 6 mois pour en vérité ne pas l'aimer, ce n'est pas le genre de Cyrille ! Demain c'est décidé j'irais le chercher à son stage après avoir offert à France son cadeau d'anniversaire.


    Ce jour là, elle avait attendu avec impatience la fin des cours. Sa meilleure amie qui finissait 1 h plus tôt devait l'attendre à l'entrée du lycée pour recevoir son cadeau. Dès que la sonnerie retentit, elle ne prit même pas les devoirs et partit en courant hors du lycée. Une chose surprenant, France n'était pas là. Elle demanda à ses amis qui étaient dans la classe de France si elles l'avaient vu et on lui répondit qu'elle était partie à l'instant car elle devait faire quelque chose de très important et elle semblait très excitée.
    Comme il lui tardait de voir son petit ami, Lucie avait décidé de partir et de ne pas attendre au cas où France reviendrait. Elle s'était donc empressée de courir rejoindre son amoureux qui sortait de stage quelques rues plus loin. Le fait de savoir qu'enfin elle allait voir son beau visage et entendre sa charmante voix la rendait si heureuse qu'elle souriait et disait bonjour à tous les gens qu'elle croisa en chemin. Enfin elle arrivait à destination quand son portable vibra. Posant son sac au sol pour chercher son téléphone, elle leva la tête vers la porte pour vérifier que son ami ne soit pas encore sortit.
    Elle se trouvait alors au beau milieu du carrefour permettant d'aller soit au centre-ville, soit à la gare. Elle vit alors celui qu'elle aimait tant prendre une jolie jeune fille dans ses bras. Sans nul doute, elle reconnue clairement sa meilleure amie. Interdite, elle les regarda s'embrasser. Le dégoût s'emparait d'elle. Une voiture qui voulait tourner à droite la klaxonna car elle gênait le passage. Son regard resta sur eux, qui intrigués par le bruit se tournèrent et la virent. Cyrille lâcha aussitôt France et l'appela mais c'était trop tard. Elle s'enfuyait en courant. La pluie commença alors a tombé sur la ville. Une pluie subite. Ne voulant pas s'arrêter elle courrait le plus vite que ses jambes lui permettaient afin que personne ne la voit ainsi. Elle pleurait, regrettait. Son corps tout entier était comme en état de choc. Pourquoi mais pourquoi lui ? Se demandait-elle. J'aurais dû me douter qu'il me mentait c'était trop louche. Je savais. J'aurais du continuer ma route seule j'y étais contrainte depuis... Elle revoyait encore et encore ce moment où il avait prit, France, sa meilleure amie depuis l'enfance, dans ses bras. Ensuite, sans qu'elle ne sache pourquoi, elle entendit dans sa tête Cyrille lui dire qu'il l'aimait et qu'elle le rendait fou. Ça suffit ! Avait-elle envie de hurler. Ce fut la voix de France qui s'empara de son esprit. Elle se souvenait de ce qu'elle lui avait dit la fois où elle avait présenté Cyrille à celle-ci.
    Stop ! Disait-elle en continuant de courir et de pleurer sous la pluie battante qui devenait de plus en plus forte. Sa mémoire n'obéit pas. Elle lui faisait entendre et voir tous les bons moments qu'elle avait passé jusque là avec Cyrille. Comme si cette trahison ne lui faisait pas assez de mal, il fallait qu'elle revoit tous ces moments qu'elle avait trouvé si magiques en sa compagnie.
    Un bruit de pneu l'avertit qu'il se passait quelque chose, s'arrêtant elle n'eut pas le temps de se rendre compte qu'elle était sur la route, la voiture qui roulait à presque 80 km/h lui arriva dessus de plein fouet. Son corps passa sur l'avant de la voiture qui une fois arrêtée, laissa le corps rouler sur le pare choc puis le capot. Cyrille...Cyrille je t'aime. Pensa t-elle très fort. Son corps qu'elle ne contrôlait absolument plus tomba sur le bitume mouillé.
    - Appelez les pompiers ! Ordonna une voix paniquée.
    Un homme la tapota sur les joues mais elle ne réagit pas. Les rares passants, surpris par la pluie, qui se trouvaient là vinrent se pencher sur elle. L'homme posa sa tête tout près de sa poitrine et annonça qu'elle respirait d'après lui. En ce 26 juin, arriva un grave accident sur la grande route à la sortie de la ville, une fille fut violemment heurtée par une voiture.


  • Commentaires

    1
    Lo'
    Vendredi 8 Mai 2015 à 12:10

    C'est super ! J'adore ton idée ! En plus j'adore comment c'est écrit *-* !
    J'adore !
    (J'vais lire la suite de suite :p)

    2
    Riri
    Vendredi 8 Mai 2015 à 12:11

    Oh my good o___O!
    Qu'est-ce que j'ai AIME ce premier chapitre; le faite qu'il commence par le journal intime de Lucie, et que en UNE seconde sa vie qui était en ce jour heureuse, est bouleversée par les deux personnes auxquelles elle tenait le plus T.T...
    et puis tout qui s'enchaîne.... Baba t'es une pro ;D, je vais lire la suite xD

    3
    Vendredi 8 Mai 2015 à 12:12

    Eh ben...O_o...intéressant tt sa...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :